Que feriez vous si vous êtiez seul(e) au monde ?


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dès le Matin | James |

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy Wilmore

[ Modo ] Rich and Perfect ...

avatar

Nombre de messages : 33
[ MUSIC ] : 104
[ AGE ] : 40 ans
[ BUT ] : Reconstruire mon petit monde Parfait
Date d'inscription : 27/01/2008

I am what I am
[R]elations
:
[F]ree Talk
:
[L]ondres désert ?
: ’Chic, je vais m’en mettre plein les poches !’

MessageSujet: Dès le Matin | James |   Mer 6 Fév - 21:40

free music


    Voila maintenant une journée que les habitants de Londres et du monde entier semblaient avoir disparus. Comment était-ce possible ? Personne ne le savais, et d'ailleurs, personne ne pouvait imaginer pourquoi toute cette foule ne faisait plus partie de ce monde sans ne laisser aucune trace. Enfin, cea ne préocupait pas vraiment Lucy de savoir si ses gens avaient souffert ou non, mais elle devait avouer que le fait qu'ils est disparus de la sorte l'intriguait beaucoup et que son esprit pertinente n'aimait pas avoir un mystère non résolu a ses cotés. Alors, ce matin là, dans la grande suite qui lui servait de chambre à elle et à son mari, Lucy Wilmore se levait avec un léger poid sur le coeur. C'était une femme qui avait atteint l'âge de la quarntaine en gardant une beauté flagrante. Elle se trouvait dans un grand lit aux draps de soie. La chambre était richement décorée dans une alliance design et conservatrice des anciennes familles aristocratiques. Autant dire que le goût était parfait. Lucy se leva sans un bruit, juste un baillant doucement. Son mari était déjà levé, probablement partit faire une petite course pour se maintenir en forme. La quadragénaire ne portait qu'une nuisette simple mais onéreuse. Elle marcha avec beaucoup de classe vers la salle de bain qui jouxtait sa chambre. Malgré qu'elle soit grande, la suite étit simple. Elle contenait deux chambres ayant chacunes leur propre salle de bain, ainsi qu'un grand salon commun et un balcon de taille certaine. Il y avait également une ravissante entée qui onnait directement sur le Salon. Il s'agissait du couloir principal de l'endroit. Alors qu'elle sedevetit pour prendre sa douche, le soleil était éjà levé a l'horizon. Il devait être a peu près 9 a.m. Mme Wilmore, une fois sa toilette finie, enfila un pantalon en jean de haute marque ainsi qu'un jole chemisier blanc du même acabi. Par dessus, elle enflia un petit gilet pourpre au col soignesement broé en forme de "V" pour laisser apparaitre un col des plus saisissant. La jeune femme passa ensuite par la pause maquillage. Elle coiffa ses longs cheveux blonds en boucles et mis jsute se qu'il falalit de rouge a lèvres. Il n'y avait ren a dire, elle était réelement parfaite.

    Lucy quitta ensuite cet endroit pour se diriger vers le salon. La se trouvait son sac à main. Ele plongea une main a l'intèrieur et ensorte un petit porte-feuilles en cuir rouge. Il venait lui aussi d'une grande maison de maroquinerie. De totues manières, tout est luxueux avec Lucy, c'est un de ses principes fondamentaux ! Elle consulta l'intèrieur, juste pour savoir si un retrait s'imposait au cas ou la note de l'hotel se présenterait pour n'importe quel raison. Non, le compte y était, elle avait decidemment tout prévue. Puis, elle tomba sur une photo de famille. Elle se rapelle ncore de se jour, Laureen était encore tout a fait normale a ce moment la. Cela datait de seulement 8 mois et pourtant elle avait tellement changée en 8 mois ... Enfin, cela ui passera. Lucy rangea la photo et regarda les lieux. Même si la Gouvernantr n'était pas encore passée, tout était propre et extrêmement bien rangé. Mme Wilmore faisait attention a ces petits détails, la. Elle souria, heureuse d'elle même, prit son sac, et quitta la pièce. Elle sortit de la chambre, la ferma avec sa clé et lorsqu'elle se retourna, elle percuta quelqu'un juste devant sa chambre. Elle n'avait pas fait atention !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Peterson
[ Modø ] Perfect and D etermined
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 24/01/2008

I am what I am
[R]elations
:
[F]ree Talk
:
[L]ondres désert ?
:

MessageSujet: Re: Dès le Matin | James |   Jeu 7 Fév - 4:48

[Bon poste ^^ Malheureusement, je ferai moins de lignes que toi xD Mais.. Peut-être bien j'ai beaucoup d'inspiration ce soir alors.. Éclates toi à lire car ses rares des moments où j'ai beaucoup d'inspi' XD]

Cette journée avait l'air d'un vrai bazzar dirai-je..Les nouvelles envahissaient les télé-réalités pour de stupide raison.. Mais où était donc tout le monde !? À Londres, il n'y avait que quelques habitants qui parcouraient les villes du danger. Mais heureusement pour James, lui était enfermé dans sa chambre pour évidemment, regarder ses nouvelles audacieuses. *Bizzare cet animateur..* Oui, on peut dire que des jours, James se parlait à lui même vus qu'il n'avait completement rien à faire et devait rester dans sa chambre à se cacher de se maudit infernal : Jack Swallo. Cruel ! James n'a fait que tricher dans l'examen et a tout mis ça sur le dos de Jack, et celui-ci se met à ses trousses pour le tuer.. Quel drame quand même ! Juste pour un foutu d'examen stupide .. Bon, c'est vrai que Jack n'a pas eu sa bourse mais il n'a que le re-passer cette examen quoi ! Sa ne prendra qu'un an même pas ! Bref; arrêtons de parler de tout ce bla bla qui fait pleins de rumeur à ce propos. Tout à coup, il entendu cogner à la porte. Ah oui ! Et j'oubliais.. James était vêtu d'un pantalon jeans bleu foncé porter à taille basse et d'un T-shirt brun de haute marque. Il adorait dévaliser les gardes-robes après 9:00 du matin. Alors il se leva, hésitant de quelques choses : Aller ouvrir la porte ou rester là à ne pas prendre de chance.. Il avait deux choix quand même ! Il décida après un long moment d'hésitation d'aller ouvrir en regardant par le petit trous ^^. S'était une jeune femme d'une quinzaine d'année ! Il ouvra doucement la porte et regarda la jeune femme :

- Bonjour madame.. Euh mesdames pardons !

Ah et j'oubliais.. Elle n'était pas seule ! Il y avait plusieurs autres filles avec elle !

Les jeunes femmes : - Salut, James Peterson je me trompe ? Je sais un tas de choses sur toi et je voudrais bien les approuver en.. Ta companie ??

James : - Non !

*Encore de ses gamines qui me lâche pas d'une semaine ! Quel horreur..*

Eh oui.. Des gamines venaient séduire le jeune homme mais James n'avait absolument pas le temp et il détestait leurs comportement de jeune immature. Non parce qu'il déteste les ados, mais parce qu'elles ne sont sans doute pas à leurs même longueurs d'ombre tout simplement ! Alors James re-ferma très peu brusquement la porte derrière lui, et regarda encore par le petit trous pour attendre qu'elle partent.. Après un long moment, elles partirent ! Soulagé, James s'asseya sur son divan après avoir fait plusieurs pas, et changea de poste comme il voulait.

D'un coup, il eu l'idée d'aller à l'extérrieur ! Alors il enfila aussitôt ses souliers, prît ses clés de voitures et sorti de sa chambre enfin.. Pour une fois ! Cela faisait plus d'une semaine que celui-ci n'avait pas été faire un tour dehors ! En sortant de sa chambre, il vérouilla sa porte, et en ayant le réflexe de se retourner, il percuta une.. Madame.. Ignorant encore son âge. Il n'ose pas deviner ! Il échappa ses clés qu'il avait toujours en ses mains et souria à la femme qui était juste devant elle. Il eu tout simplement le réflexe de reculer, et dire :


- Oh euh.. Madame ! Je suis désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Wilmore

[ Modo ] Rich and Perfect ...

avatar

Nombre de messages : 33
[ MUSIC ] : 104
[ AGE ] : 40 ans
[ BUT ] : Reconstruire mon petit monde Parfait
Date d'inscription : 27/01/2008

I am what I am
[R]elations
:
[F]ree Talk
:
[L]ondres désert ?
: ’Chic, je vais m’en mettre plein les poches !’

MessageSujet: Re: Dès le Matin | James |   Sam 9 Fév - 21:50

[Tu t’en ais très bien sortit ! D’ailleurs, désolée pour la médiocre qualité de ce post-ci -_-]

    Lucy venait de percuter un jeune homme de plein fouet. Mais heureusement, ni l’un ni l’autre n’allait réellement vite donc le choc ne fut pas vraiment brutal. La quadragénaire reprit ses esprits tandis qu’il s’excusait très aimablement. Elle voulut lui dire d’aller se faire voir pour ne pas avoir fait attention mais se ravisa. Lorsqu’elle le regarda, il semblait vraiment très gêné et cela aurait été idiot de perturber un jeune homme de la sorte. Elle le regarda et épousseta son petit pull pourpre. Décidemment, rien n’allait ces temps-ci. Heureusement, elle n’avait pas lâché son sac, ce qui aurait eut pour conséquence de l’agacer à nouveau. Le jeune homme qui se présentait devant elle se trouvait être relativement plus jeune qu’elle et avait l’air de quelqu’un de distingué même si on devinait que ses rémunérations étaient moyennes. Il était vraiment désolé et portait un haut de haute marque dans les tons bruns, qui pouvait prouver cette dernière frasque. Son pantalon foncé faisait ressortir la couleur sombre et douce de ses yeux azurs. Madame Wilmore remarqua également ses cheveux châtains clairs qui était coiffés a la va vite et lui donnait un air malicieux et élégant, tout de même. Lucy se mit à lui sourir et lui présenta sa main pour la lui serrer.

    - Il n’y a pas de mal, je ne regardais pas non plus autours de moi donc c’est aussi en partie ma faute. Au fait, je suis Lucy Wilmore, enchantée. Et vous ? Vous êtes ?

    Et tandis qu’elle lui serrait la main elle espérait une réponse. Il lui répondit avec clarté qu’il se nommait Jame peterson. Lucy n’avait pas vraiment beaucoup de choses à faire aujourd’hui, enfin … Elle avait toujours quelque chose a faire mais certains pouvaient être reportée a plus tard et parler avec quelqu’un ne lui ferait pas vraiment de mal. C’était sa première rencontre depuis le début de la matinée. Il fallait dire que son mari était partit plus tôt pour aller courir et que sa fille avait sa propre chambre. D’ailleurs, elle n’était peut être pas dans sa chambre ? Lucy ne préféra pas y songer, étant plutôt d’avis de lui laisser un peu plus de libertés. Et de toutes manières, cet hôtel était réputé pour son luxe donc sa fille avait totalement le droit d’aller vagabonder a divers endroits comme la piscine ou le solarium … Lucy reprit donc sa petite conversation d’une voix envoutante et très simple a la fois. Sa n’était pas un son prétentieux mais quelque peu hautain, cependant.

    - Que faites-vous ici, au Thames, Monsieur Peterson ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dès le Matin | James |   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dès le Matin | James |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CBC Radio, James Suckling/Veronique Rivest
» James Suckling quitte le Wine Spectator
» mon lapin ne s'est pas réveillé ce matin
» Réveil matin et penses-bêtes
» Pauvre James Suckling ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alone. :: &.THE THAMES, hôtel de luxe__. :: 
{ Chambres
 :: 1er Etage :: [104] Lucy & John Wilmore
-
Sauter vers: